Le confort c'est quoi ?

Le confort, c’est le facteur clé, celui qui fera (ou non…) que vos nuits soient réparatrices !
Ce facteur est déterminé par l’alliance de 4 critères complémentaires : L’accueil, la fermeté, le soutien et l’indépendance de couchage.

Si vous savez doser au mieux l’ensemble de ces 4 critères, c’est gagné !
ALLOmatelas.com vous fournit donc ses conseils pour y arriver.

  • L'accueil

    L’accueil est déterminé par le garnissage du matelas. C'est le premier contact entre le corps et le matelas. Plus le garnissage en surface est épais et de qualité, meilleur est le confort, on parle alors de confort d'accueil. L'accueil vous permettra de choisir le bon matelas. Un bon accueil facilite la circulation du sang, limite les points de pression et, par conséquent les mouvements fréquents.Il peut être Tonique, Moelleux voire Très Moelleux, selon la composition du garnissage : 

    Un garnissage synthétique (à base de mousse ou de fibres creuses…) donnera un accueil Tonique à votre literie.
    Un garnissage Naturel (à base de coton, de laine, de soie ou de cachemire…), donnera à votre literie un accueil plus moelleux.

    La quantité du garnissage est systématiquement indique en g/m² sur les fiches techniques du produit. Plus la quantité est importante plus le niveau de confort d’accueil sera élevé.
    Ainsi, selon vos goûts, choisissez un accueil tonique si vous aimez la fermeté, ou un accueil plus moelleux voir très moelleux si vous préférez la chaleur d’un lit douillet !

    Conseil ALLO matelas : Apprenez à dormir dans une autre position !

  • La fermeté

    La fermeté est déterminée par l’âme du matelas, sa suspension (ressorts, latex, mousse…), la pression exercée par le corps sur le matelas. 

    Contrairement aux idées reçues selon lesquelles «il était coutume de dire qu’il fallait un matelas dur pour bien dormir », dormir sur un matelas trop ferme exerce des pressions excessives sur les parties du corps en contact avec le matelas, principalement au niveau des épaules et des hanches.
    Un couchage trop ferme peut également gêner la circulation sanguine, perturbant ainsi le sommeil de façon significative.

    mauvais

    A L’inverse, en dormant sur un matelas trop souple, le corps s’enfonce au niveau du bassin et l’enveloppe à l’excès, limitant la liberté de mouvement et l’évacuation de la transpiration.

    mauvais

    En définitive, le « confort optimal » sera obtenu en trouvant le bon compromis, car une bonne literie doit absorber les mouvements et offrir un multi-soutien, afin que la forme en « S » de la colonne vertébrale soit respectée tout au long de la nuit.

    bonne position

    Le choix de la fermeté est principalement fonction de votre taille et de votre poids.
    Pour vous aider à la déterminer, reportez vous à la table de sommeil ci-dessous :

    Tableau de correspondance matelas
    mi-ferme • ferme •• très ferme •••

  • Le soutien

    Le soutien va conditionner le confort du couchage, et c’est là que toute votre attention doit se porter.

    Pendant le sommeil, il est très important de donner à la colonne vertébrale sa forme la plus naturelle d'où l'utilisation d'un oreiller cervical
    Le soutien, surtout des lombaires, joue un grand rôle. Ce soutien est vital, notamment parce que, durant le sommeil, l’activité musculaire est presque nulle.
    Le corps ne corrigera donc pas spontanément sa position.

    Selon les différentes technologies de matelas, « latex, ressorts, et mousse alvéolaire », les caractéristiques différent:

    Pour les matelas latex et mousse alvéolaire la qualité du soutien est principalement fonction de l’épaisseur de l’âme (de 12 à 20 cm) on parlera également de zones de soutien différenciées allant de 3 à 7 zones de soutien.

    Plus l’épaisseur de l’âme est importante plus la qualité du soutien sera effective, le matelas ne sera pas en buté avec le sommier rapidement et sa duré de vie sera plus importante.

    Plus le nombre de zones de soutien est importante plus la qualité de précision du soutien sera.

  • L’indépendance de couchage

    Enfin, L’indépendance de couchage est déterminée en grande partie par la dimension de votre literie.

    En effet, plus votre literie sera large, et plus vous serez à l’aise, surtout si vous dormez en couple !
    Pour 2 personnes le 140 x 190 est la largeur minimale, la tendance actuelle est d’aller vers des largeurs et des longueurs plus grandes, pour davantage de confort préconiser le 160 x 200 « voir le 180 x 200 ».

    Une literie plus large diminue les risques de heurts pendant la nuit, ainsi que les risques de perturbation en cas de mouvements du partenaire.

  • Conseils ALLO matelas :

    N’oubliez pas, un matelas trop dur peut provoquer des maux de dos.
    • Pour davantage de confort préconiser le 160 x 200 « voir le 180 x 200 ».
    • N’oubliez pas de choisir un bon oreiller.
    • Ne jamais glisser une planche entre le matelas et le sommier.
    • Evitez de dormir sur le ventre.

    • Et surtout n’oubliez pas de changer votre sommier en même temps.

    Nous vous souhaitons d’excellents achats sur www.ALLOmatelas.com

    À lire aussi : 

  • "Comment favoriser un sommeil réparateur"

  • "Les bienfats de la douche le soir sur le sommeil"